09 juin 2011

Conférence nationale du handicap

Conférence nationale du handicap : le « Je vous ai compris » de Nicolas Sarkozy vide de véritables annonces !

Une dizaine de ministres, des tables rondes convenues - si ce n'est l'interpellation de Benoit Apparu par Jean-Marie Barbier sur les dérogations dans l'accessibilité du neuf ! -, une journée suspendue au discours de clôture présidentiel, telle était l'ambiance de cette 2ème conférence nationale du handicap.

A remarquer : la reconnaissance de la place, du rôle et du travail des associations par tous les ministres et le président de la République.

Une reconnaissance qui montre la pression qu'exercent les associations au quotidien pour faire avancer les droits des personnes.

Une pression dont on a vu l'efficacité puisque le président de la République a demandé à ce que le décret inadmissible sur l'AAH soit rediscuté avec les associations, qu'il a affirmé qu'il ne céderait pas sur l'échéance de 2015 et qu'un plan de création de 3000 postes en entreprises adaptées est annoncé.

A souligner aussi : la remise en main propre d'une lettre personnelle par Jean-Marie Barbier à Nicolas Sarkozy lui expliquant que seul le président de la République peut aujourd'hui décider du retour d'Ardi en France !

Toutefois, Nicolas Sarkozy est resté flou sur la scolarisation, malgré le rapport Paul Blanc proposant des mesures très satisfaisantes.

Il n'a abordé la question des ressources que sous l'angle de l'effort fait par l'Etat pour maintenir la revalorisation de 25% de l'AAH sur 5 ans, et ce en pleine crise et en pleine phase de réduction des dépenses publiques. Une insistance sur ce contexte qui pourrait passer pour une tentative de culpabilisation des bénéficiaires...

Quant à la compensation, le mot même n'a jamais été prononcé.

Enfin, il faut souligner le « hold-up » du jour : 150 millions d'euros pris au FIPHFP pour financer notamment l'accessibilité des écoles...

Reste à analyser les 112 mesures du dossier de presse remis en fin de journée !



Un sentiment de « Tout ça pour ça » donc, après tous les rapports riches de propositions réalisés pour préparer cette conférence et une impression de « déjà vu » : le discours de la CNH de 2008...

Les commentaires sont fermés.