23 juin 2011

URGENCE SOCIALE

Appel de salarié(es) syndiqué(es) - non syndiqué(es) des établissements : AOLTJ (Alençon, Flers, Argentan, Mortagne au Perche), CHRS La Clarté, ARSA (Alençon, Flers), APSA, ANAIS, ATMPO, ASPEC, La Sauvegarde, CPO, Conseil Général (service social, ASE), CADA, Mission Locale Alençon, IME Ségur, Montjoie les Sources, UGECAM, APF… , soutenus par les organisations syndicales CGT et SUD Santé Sociaux.


Les orientations politiques actuelles entrainent d’importantes restrictions budgétaires dans le secteur sanitaire et social ce qui se traduit Concrètement par des suppressions de postes et menacent plusieurs structures :
- Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale La Clarté,
- Association Ornaise pour Logement Temporaire des Jeunes (AOLTJ)
- Association de Prévention et de Soins en Addictologie (APSA),
- service de prévention spécialisée de la Sauvegarde de l’Orne,
- Association de Réinsertion Sociale d’Adultes (ARSA),
- Centre d’Accueil des Demandeurs d’Asile (CADA),
- Association des Paralysés de France (APF)

Les missions de tous ces services sont remises en cause :
L’accueil et l’accompagnement de femmes et de familles,
L’insertion ou la réinsertion des adultes,
L’aide au logement et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes,
L’accueil des demandeurs d’asile,
La prévention spécialisée de rue,
L’éducation à la santé…

Quel avenir pour les personnes fragilisées rencontrant des difficultés ?

Nous refusons ces orientations qui compromettent nos métiers et nos missions auprès de la population de l’Orne

Nous refusons l’abandon d’une vraie politique sociale

Nous exigeons des pouvoirs publics qu’ils tiennent leurs engagements de solidarité nationale envers les plus démunis



Rassemblement des salariés des secteurs sanitaire, social et médicosocial, public & privé
et Tous Citoyens Devant la préfecture d’Alençon
Lundi 27 juin 2011 à 11 heures



A noter : une marche sera organisée le jeudi 30 juin 2011 à 18h au départ du CHRS la Clarté pour soutenir Salariés et Femmes accueillies…

Les commentaires sont fermés.